Washington a appelé la communauté internationale à soutenir la mission des Nations Unies en Haïti dans ses efforts visant à prévenir la persistance des violences perpétrées par des gangs armés dans le pays

by Mapou News Haiti
4 views
Img 4262

Washington a appelé la communauté internationale à soutenir la mission des Nations Unies en Haïti dans ses efforts visant à prévenir la persistance des violences perpétrées par des gangs armés dans le pays à un moment où des doutes sérieux subsistent quant au déploiement de cette mission en Haïti, suite au blocage par la plus haute juridiction du Kenya de la décision du gouvernement d’envoyer milles 1 000 policiers en Haïti.

Matthew Miller, porte-parole du Département d’État américain a déclaré dans un communiqué : « L’engagement des États-Unis envers le peuple haïtien demeure inébranlable ».

« Nous réaffirmons notre soutien aux efforts internationaux actuels visant à déployer une mission multinationale de soutien à la sécurité en Haïti (…) et renouvelons nos appels à la communauté internationale pour qu’elle apporte un soutien urgent à cette mission », a-t-il ajouté.

Nairobi avait annoncé sa disponibilité à envoyer jusqu’à 1 000 policiers en Haïti, mais  le vendredi 26 janvier 2024 dernier , la Haute Cour de Nairobi a bloqué cette décision gouvernementale, la jugeant « inconstitutionnelle, illégale et sans valeur ».

Le gouvernement kenyan a déclaré qu’il « contesterait immédiatement » le verdict du tribunal. Miller a souligné : « Il est urgent que la communauté internationale réponde aux niveaux de violence que le pays n’a jamais connus auparavant. »

L’assassinat du président Jovenel Moïse en 2021 a plongé Haïti dans le chaos total.

Selon l’ONU, les gangs contrôlent actuellement 80 % de la capitale du pays (Port-au-Prince).

Voir Aussi

Leave a Comment