Plusieurs sénateurs américains, ont exprimé leurs préoccupations à l’égard de l’utilisation des criminels armés de la République dominicaine comme point de transit pour acheminer des armes et des munitions vers Haïti

by Mapou News Haiti
6 views
Img 1336

Plusieurs sénateurs américains, dont Elisabeth Warren et Bernie Sanders, ont récemment exprimé leurs préoccupations concernant l’utilisation de la République dominicaine par des criminels armés comme point de transit pour acheminer des armes et des munitions vers Haïti.

Ces parlementaires estiment que ce phénomène contribue à l’insécurité actuelle en Haïti et suggèrent que République dominicaine pourrait être impliqué dans cette situation.

Les autorités américaines pressent le président Joe Biden d’exercer une influence sur les autorités dominicaines afin qu’elles mettent fin à cette pratique préjudiciable à l’avenir d’Haïti. 

Dans cette lettre signée par six membres du Congrès et datée du 19 décembre 2023, qui a été adressée au Président Biden, ils sollicitent des informations sur les mesures supplémentaires que le Président envisage de prendre pour empêcher l’entrée d’armes lourdes et de munitions en provenance des États-Unis vers Haïti.

Bien que la République dominicaine n’ait pas encore réagi officiellement, l’ambassadrice dominicaine aux États-Unis, Sonia Guzmán, a répondu aux accusations parlementaires le 2 janvier 2024. Dans sa lettre au Parlement, elle a contesté la validité de ces allégations qualifiant d’injuste l’accusation portée contre le gouvernement dominicain. 

Elle a souligné l’engagement de la République dominicaine en faveur de la solidarité sociale, économique et humanitaire envers son pays voisin.

Voir Aussi

Leave a Comment