Le révérend Rigaud Antoine, éminent responsable de l’orphelinat “Wayòm Timoun” en Haïti, ambitionne d’établir une communauté haïtienne conséquente aux États-Unis, accueillant 100 enfants dans le dessein altruiste d’apporter un secours crucial à ceux éprouvant des difficultés insurmontables dans leur nation d’origine. Parmi ces jeunes, six ont reçu l’approbation du programme étatique initié par Biden et s’apprêtent à se joindre prochainement à une cohorte de 70 autres enfants, déjà installés depuis de nombreuses années à travers divers États américains. Ces déplacements ont débuté bien avant l’avènement du programme “Humanitarian Parole”, lancé officiellement le 5 janvier 2023.

by Mapou News Haiti
103 views
6719e937 32a9 4107 938b 0a0007d24dbd

Le 5 janvier de l’an 2024 marque le premier anniversaire du lancement du programme baptisé < Humanitarian parole >, une initiative soigneusement conçue pour ouvrir des voies humanitaires ciblées à l’attention de quatre nations spécifiques : le Venezuela, Cuba, le Nicaragua et Haïti.

Le cœur de cette démarche réside dans l’aspiration à apporter du réconfort et de la joie à une cohorte de plus de 70 enfants qui ont déjà été acheminés vers les États-Unis d’Amérique via l’intermédiaire de l’orphelinat “wayòm timoun” dirigé par le pasteur Rigaud Antoine.

Au cours d’une cérémonie singulière, en présence de nombreux collaborateurs de l’orphelinat, le pasteur Rigaud Antoine a eu l’opportunité de présenter un groupe de six individus supplémentaires destinés à rejoindre, dès la semaine suivante, les rangs de ceux qui s’installent aux États-Unis d’Amérique.

Insistant sur le lien intrinsèque de ces enfants avec leur terre natale, le pasteur Rigaud Antoine a décrit leur présence actuelle sur le territoire américain comme une extension naturelle de leur foyer.

Cette initiative vise essentiellement à établir une diaspora haïtienne à l’étranger, dont la principale mission sera de venir en aide à leurs compatriotes dans le besoin en Haïti.

Parmi les six nouveaux bénéficiaires, Widlène Alexis, Meril John Chapon, Fenise François, Byanca Alexis, Edeline Alexis et Élisée Alexis ont exprimé leur contentement à l’égard de cette initiative.

Selon un communiqué diffusé par les autorités américaines à la fin de l’année 2023, par le biais des services de douane et de protection des frontières (CBP), un total de plus de 100 000 Haïtiens ont été approuvés et ont effectivement immigré aux États-Unis depuis le lancement de ce programme le 5 janvier 2023.

Le territoire américain a déjà légalement accueilli plus de 269 000 individus originaires de Cuba, Haïti, du Nicaragua et du Venezuela.

Cet article a été rédigé et publié par Renan Toussaint, un journaliste multimédia.

Voir Aussi

Leave a Comment