Maitre Camille Occius, un défenseur éminent des droits humains en Haïti, exprime son appréciation envers la décision émanant du conseil des ministres, laquelle permet à des dignitaires de haut rang de se soumettre aux interrogations du magistrat en charge de l’enquête portant sur l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse.

by Mapou News Haiti
77 views
Cc0a552c A17b 4957 Bceb 4c8d5ebdeff5

Me. Camille Occius, éminent coordonnateur national de l’Organisation des citoyens pour une Haïti nouvelle (OCNH), a exprimé son approbation enthousiaste à l’égard de la résolution adoptée par le conseil des ministres, octroyant ainsi l’autorisation au Premier Ministre Ariel Henry, figure éminente du gouvernement et éminent dignitaire de l’État, convoqué par le juge Walther Wesser Voltaire dans le contexte de l’enquête portant sur le meurtre regretté de feu Jovenel Moïse, de répondre sereinement et sans entrave aux questions émanant du juge chargé de cette investigation.

Maître Camille Occius a soumis une requête visant à enjoindre le distingué juge Walther Wesser Voltaire à préserver la primauté de la loi comme une boussole directrice fondamentale dans le processus d’enquête en cours.

Le magistrat enquêteur a déjà convoqué et entendu plusieurs personnalités éminentes dans le cadre de cette investigation cruciale autour de l’assassinat tragique de feu Jovenel Moïse, incluant notamment l’ancien Premier Ministre Claude Joseph, l’ancien Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles, l’ancien Ministre de la Justice, Paul Denis, ainsi que l’ex-sénateur Anthonio Cheramy, pour ne nommer que ces illustres personnalités.

Cet article est rédigé et publié par Renan Toussaint/ un journaliste multimédia

Voir Aussi

Leave a Comment