Les résidents de Fougit, Blanchard, Sarthe et Duvivier ont été forcés de quitter leur domicile par des criminels armés lors de la matinée du lundi 12 février 2024

by Mapou News Haiti
6 views
Img 5137

Tristesse, désolation et regret se lisent sur les visages de nombreux pères et mères chassés de chez eux par des bandits lors d’échanges de coups de feu à Divivier, Fougit et Blanchard tôt ce lundi 12 février 2024.

Ces familles, fuyant vers « trois mains » sans destination précise, sur la route de l’aéroport se retrouvent les démunies et ne savent pas comment agir.

Une mère, tenant trois enfants d’une main et un nouveau-né assis sur le sol pleurant, refuse de parler, exprimant sa détresse. 

Son mari a perdu son emploi, elle endure l’humiliation et la déception pour nourrir et éduquer ses enfants. Les questions persistantes sur l’avenir de ses enfants et la survie dans les rues l’accablent.

D’autres personnes dans la même situation refusent également de parler, épuisées d’expliquer leur situation à des autorités qui, selon elles, n’ont jamais pris des mesures pour les ramener chez elles malgré les dangers.

Ces témoignages émanent de plusieurs victimes qui, bien que silencieuses, expriment leur frustration, estimant que parler n’apportera aucun changement. 

Néanmoins, Marie Erla, parmi les victimes, plaide en faveur d’une intervention multinationale pour éradiquer les bandits, soulignant que la présence d’une force internationale dissuaderait les bandits armés d’agir de la sorte.

Voir Aussi

Leave a Comment