Le président Ruto encourage les autres pays contributeurs à fournir ensemble 4000 agents supplémentaires dans le cadre de la Mission Multinationale d’Appui à la Sécurité

by Mapou News Haiti
8 views
Ff82c9da 0a4d 47ea Bda7 4d60bda2c52b

Le Kenya, sous la direction du président William Ruto, annonce sa disponibilité à déployer un millier d’officiers pour prendre la tête de la Mission Multinationale d’Appui à la Sécurité en Haïti, dès que certains obstacles internes seront surmontés. Le président Ruto encourage les autres pays contributeurs à fournir ensemble 4000 agents supplémentaires.

Selon le président kényan William Ruto, environ 5 000 membres doivent être déployés en Haïti dans le cadre de la Mission Multinationale d’Appui à la Sécurité.

Lors d’une récente intervention au Parlement européen, Ruto a sollicité le soutien de l’Union européenne pour assurer le succès de cette mission, soulignant son caractère essentiel. 

La mission aura pour objectif principal de rétablir l’ordre public en Haïti en neutralisant les groupes armés qui menacent la population, notamment dans les départements de l’Ouest et de l’Artibonite.

Ruto a déclaré devant les eurodéputés : « La mission en Haïti nécessitera environ 5000 membres pour relever les défis posés par les bandes armées, et le soutien de l’UE sera crucial pour renforcer cette initiative en fournissant les ressources et la légitimité nécessaires. »

Les médias locaux, notamment le journal Nation, ont relayé ces propos. Le ministre de l’Intérieur, Kithure Kindiki, a récemment affirmé que le Kenya n’enverrait aucun membre des forces de l’ordre en Haïti tant que le pays n’aurait pas reçu les 245 millions de dollars américains nécessaires au déploiement des troupes kényanes.

La mission, déjà approuvée par le gouvernement et une branche du Parlement, doit également obtenir l’aval de la Haute Cour, qui se prononcera sur la question le 26 janvier 2024 prochain.

Voir Aussi

Leave a Comment