Le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Denis Francis, a conclu sa visite de deux jours en Haïti, déclarant sur les réseaux sociaux avoir échangé avec des acteurs de divers secteurs de la vie nationale.

by Mapou News Haiti
4 views
B7fdf0e1 6a00 4a2d 9778 Edee4ea4de53

Le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Denis Francis, a conclu sa visite de deux jours en Haïti, déclarant sur les réseaux sociaux avoir échangé avec des acteurs de divers secteurs de la vie nationale.

Au cours de son séjour, Denis Francis a abordé la situation sécuritaire en Haïti et les mesures à prendre pour sortir le pays de la crise politique lors de sa rencontre avec le Premier ministre Ariel Henry. Il a exprimé sa solidarité envers le peuple haïtien et son engagement à soutenir tous les efforts visant à garantir son droit fondamental à vivre en sécurité et en paix.

Le responsable onusien s’est également entretenu avec la ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Emelie Prophète Milce, pour discuter des défis liés à la restauration d’un système judiciaire efficace et fiable en Haïti.

En ce qui concerne le problème des violences sexuelles, il a eu une rencontre avec la Ministre de la Condition Féminine et des Droits des Femmes, Sofia Loréus, afin de discuter de l’urgence d’intensifier les efforts dans la lutte contre les graves problèmes auxquels font face les femmes et les filles en Haïti.

L’Ambassadeur de l’ONU a également salué le travail de Mme Mirlande Manigat, présidente du haut Conseil de Transition, pour son appui dans la coordination du dialogue politique et de la feuille de route du gouvernement pour la transition et le retour à la démocratie.

Denis Francis a également rencontré des représentants de divers partis politiques haïtiens et de la société civile, tels que Claude Joseph d’EDE, Pascal Adrien du Mouvement national pour la transparence, Magalie Comeau Denis de l’Accord du Montana, Jerry Tardieu d’En Avant, et Joël Vorbe de « Fanmi lavalas ».

Le responsable onusien a souligné, lors de ses échanges avec différents groupes de dirigeants politiques haïtiens et de membres de la société civile, que les solutions proposées par les Haïtiens sont essentielles pour restaurer la démocratie et stabiliser le pays. Il leur a demandé de s’approprier la situation dans un esprit collaboratif, dans l’intérêt du plus grand nombre.

Publié par Ruthza Louis, journaliste multimédia 

Voir Aussi

Leave a Comment