L’Association Nationale des Greffiers Haïtiens (ANAGH) est en grève illimitée pour revendiquer des améliorations des conditions de travail

by Mapou News Haiti
11 views
D956032f 1102 45fa Bb95 274ac353e7a0

Dans une lettre adressée au ministre de la Justice et de la sécurité publique, Emmelie Prophète Milcé, le président de l’ANAGH, Martin Ainé expose les raisons derrière cette grève et ses implications sur le système judiciaire.

Bien que le mot d’ordre de grève ait été lancé, la Ministre Emmelie Prophète Milcé nous a promis une résolution entraînant une trêve, déclare M. Ainé. 

Il souligne que la dernière décision du ministre a pris des mesures immédiates pour répondre aux demandes des commissaires sans penser aux greffiers.

Dans une correspondance qui était adressée au ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP), l’ANAGH annonça qu’à partir du mardi 12 décembre 2023, les commis de 18 juridictions du pays entrent en grève illimitée pour exiger la mise en œuvre complète de l’accord datant du 3 novembre 2017, signé entre les Ministères de la Justice, l’ANAGH et le syndicat, entre autres.

Parmi les revendications des commis figure une “augmentation progressive des salaires”, insiste Martin Ainé. 

Actuellement fixé à 33 mille gourdes, le salaire brut d’un greffier nécessite une augmentation pour garantir de meilleures conditions de vie.

Voir Aussi

Leave a Comment