La Cour suprême du Kenya a interdit l’envoi des policiers en Haïti pour soutenir la PNH dans la lutte contre les gangs armés

by Mapou News Haiti
10 views
Img 4834

La Cour suprême du Kenya a empêché l’envoi des forces de police en Haïti pour soutenir la PNH dans sa lutte contre les bandes armées. Suite à la déclaration du vendredi 26 janvier 2024, les autorités concernées jugent que ce déploiement constitue une violation illégale de la constitution kenyane.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a débattu le jeudi 25 janvier 2024, où les États-Unis ont qualifié la situation en Haïti de catastrophe due à la domination des criminels.

Malgré l’opposition du Kenya, des pays tels que la Chine, les États-Unis, le Japon, la Suisse et la Guyane ont plaidé en faveur du déploiement de la Mission multinationale de sécurité en Haïti. 

Le Japon a également annoncé une contribution de 14 millions de dollars pour soutenir cette mission et la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Le Ministre des Affaires étrangères haïtien, Jean Victor Généus, a lancé un appel d’urgence, soulignant que chaque jour sans l’arrivée de la Mission multinationale signifie un jour supplémentaire de souffrance face aux gangs armés. 

Malgré les débats sur le financement, le Japon est le seul pays à avoir promis une contribution significative de 14 millions de dollars, suscitant des préoccupations quant à la nécessité d’un soutien financier accru pour lutter efficacement contre les gangs en Haïti.

Voir Aussi