Haiti politique-Un signataire éminent de l’accord du 21 décembre 2022, à savoir Me André Michel, a instamment exhorté le Premier ministre Ariel Henry à instaurer le conseil électoral provisoire, visant ainsi à orchestrer des élections empreintes d’équité, dans le dessein de revitaliser la sphère politique nationale. Il a parallèlement souligné l’impératif de maintenir les voies du dialogue accessibles à l’ensemble des acteurs Haïtiens.

by Mapou News Haiti
30 views
0906d238 4c20 4ef5 A9c6 B6dd0351e8b9

Me. André Michel, éminente personnalité liée à l’accord du 21 décembre 2022, soutient la nécessité pressante pour le Premier ministre Ariel Henry d’élargir le Conseil de transition (HCT), de constituer un gouvernement d’union nationale, de mettre en œuvre la révision constitutionnelle et d’initier le processus électoral, permettant ainsi à la population d’exercer son choix démocratique en matière de leadership.

Néanmoins, il concède que la prévalence de l’insécurité émerge comme un obstacle substantiel pour les élections à venir. Son espoir réside dans l’arrivée imminente de la mission multinationale de soutien à la sécurité (MMSS) en Haïti, destinée à assister la police nationale haïtienne dans la restauration de l’ordre et de la sécurité sur l’intégralité du territoire national.

D’un autre côté, l’ex-colonel Himler Rebu, un intervenant clé, préconise l’instauration d’un exécutif bicéphale comme moyen de résoudre la crise.

Lors de la septième réunion des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté caribéenne, le dimanche 7 janvier 2023, centrée sur la situation sécuritaire et la crise politique en Haïti, les leaders régionaux, engagés dans des discussions cruciales, lancent un appel pressant aux acteurs haïtiens pour trouver une solution urgente à la crise politique qui sévit dans le pays.

Ce texte est rédigé et publié par Renan Toussaint

Voir Aussi

Leave a Comment