Haiti justice-Un responsable de l’organisation de défense des droits de l’homme en Haiti a demandé au commissaire du gouvernement de juridiction de Port-au-Prince, M. Edler Guillaume, de prendre les mesures nécessaires pour organiser des procès pénaux dans le cadre de la lutte contre la détention préventive prolongée.

by Mapou News Haiti
76 views
7deb399c F332 4ec2 Bc09 5b88f094d7dd

Maître Arnel Rémy, président d’une éminente entité dédiée aux droits de l’homme, le Collectif d’Avocats pour la Défense des Droits de l’Homme (CADDHO), adresse ses louanges envers les efforts du commissaire du gouvernement près le tribunal civil de première instance de Port-au-Prince, Me.Jean Edler Guillaume. Ces louanges se focalisent sur ses actions résolues pour combattre la problématique alarmante de la détention préventive prolongée, ayant abouti à la libération de plus de 80 individus qui croupissaient en prison. Cependant, l’ardent défenseur des droits humains nourrit l’attente que le commissaire du gouvernement implique également les subtituts du commissaires du gouvernement dans ce processus crucial.

Me. Arnel Remy a exhorté le commissaire du gouvernement à prendre les mesures appropriées pour permettre la mise en place d’assises criminelles dans cette juridiction spécifique.

Le mercredi 20 décembre 2023, Maître Jean Edler Guillaume a étendu la libération à 34 détenus supplémentaires dans le cadre de sa lutte inlassable contre la détention préventive prolongée. Ceci porte à un total de 82 prisonniers ayant recouvré leur liberté au cours des trois derniers jours.

Ce texte est rédigé et publié par Renan Toussaint/ un journaliste multimédia

Voir Aussi