Haiti/justice-Guy Philippe, ancien responsable de police ayant aspiré à une position politique de haute envergure, a été remis en liberté le samedi 2 décembre 2023, après avoir été soumis à une période d’observation d’environ deux nuits au sein de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

by Mapou News Haiti
300 views
61a205b5 E04b 42f8 80ed 551bd5609a2f

La libération de Guy Philippe ce samedi 2 décembre 2023 a suscité diverses réactions et interrogations. D’après les déclarations émanant de l’un de ses avocats émérites, Me Louicher Jean Joseph, il a été rapporté que Guy Philippe est déjà retourné dans le giron familial, un foyer désormais rouvert à sa présence. Les États-Unis ont procédé à l’expulsion de Guy Philippe le jeudi 30 novembre 2023, cependant, son retour au pays a été émaillé d’un épisode d’arrestation orchestré par la direction centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), intervenant immédiatement à sa descente d’avion.

L’implication de Guy Philippe dans des activités liées au trafic de stupéfiants a été consacrée par sa déclaration de culpabilité devant un juge fédéral aux États-Unis. Cette reconnaissance de culpabilité s’est accompagnée d’une révélation saisissante, mettant en lumière des pots-de-vin estimés à une somme dépassant le seuil vertigineux de 1,5 million de dollars américains. Ces sommes substantielles ont manifestement facilité le déroulement de ce trafic illicite.

À compter du samedi 2 décembre 2023, Guy Philippe a recouvré sa liberté d’action dans le cadre de ses activités civiles et politiques sur l’étendue de l’ensemble du territoire national. Il convient de rappeler que lors des élections de 2016, Guy Philippe avait été élu sénateur, toutefois, les circonstances malheureuses de son arrestation et de son extradition précipitée vers les États-Unis ont malheureusement entravé son accession à la prestation de serment, lui ôtant ainsi l’opportunité d’assumer ses fonctions officielles.

Cet article est rédigé et publié par Renan Toussaint

Voir Aussi