Haiti/ Insécurité-La force policière haïtienne a procédé à l’extradition de John Peter à destination des États-Unis, afin qu’il puisse être questionné par un juge du District de Columbia quant aux accusations d’enlèvement et de séquestration de quatre citoyens américains, actes survenus dans le Département de Latibonite. Pendant ce temps, diverses figures politiques, dont l’ancien colonel Himler Rebu et le pasteur Calixte Fleuridor, ont émis des demandes pressantes pour que les autorités compétentes prennent une décision adéquate visant à soumettre tous les criminels à un couvre-feu nocturne en Haïti.

by Mapou News Haiti
55 views
351d7acd F374 46ab B6f1 F1ddcc2a3319

Le problème préoccupant de l’insécurité et des enlèvements en Haïti a suscité des inquiétudes parmi diverses figures politiques. Parmi elles, le pasteur Calixte Fleuridor, membre éminent du Haut Conseil de Transition (HCT), et l’ancien colonel Himler Rebu, figure au sein du Front Uni pour une résolution efficace et pérenne de la crise.

L’ancien colonel Rebu exprime l’urgence pour les autorités compétentes de prendre des mesures appropriées face aux groupes armés qui prétendent contrôler une partie significative du territoire national. Il souligne également la nécessité, lors des opérations policières, d’une transition adéquate permettant à l’armée de stabiliser la zone afin de favoriser la reprise des activités socio-politiques et économiques.

De son côté, le pasteur Calixte Fleuridor, haut responsable au sein du conseil de transition, considère que la résolution de la crise politique est cruciale pour répondre au problème d’insécurité.

Parallèlement, la Police Nationale d’Haïti a procédé à l’extradition vers les États-Unis d’Amérique de John Peter, présumé membre actif du redoutable gang « Kokoràt san ras ». Son implication dans l’enlèvement et la détention de quatre citoyens américains dans le département de l’Artibonite en janvier 2022 a motivé cette extradition. Le présumé criminel devra répondre de ses actes devant un tribunal du district de Columbia.

L’arrestation de ce suspect a eu lieu le 11 septembre 2022, dans le département nord-est, à la frontière entre Ouanaminthe et Dajabón. En parallèle, lors d’une opération policière en centre-ville, les forces de l’ordre ont saisi un véhicule ainsi qu’un fusil Kalachnikov lors d’un affrontement avec des membres de bandes armées.

Cet article est rédigé et publié par Renan Toussaint, un journaliste multimédia.

Voir Aussi

Leave a Comment